Les différentes étapes de développement du poussin et conseils d'experts

LES ÉTAPES DE LA COUVAISON ET CONSEILS D'EXPERTS POUR UNE COUVAISON RÉUSSIE
Étape 1 - Le mécanisme de ponte

Une poule pond environ un oeuf par jour soit jusqu'à 300 oeufs au total par an.

Ces oeufs qui sont expulsés sont des ovules recouverts d'une coquille.
S'il y a un coq dans la Basse Cour et qu'il y a eu accouplement dans les
10 jours qui précèdent la ponte des oeufs, ceux-ci seront féconds
Seuls les oeufs fécondés donneront naissance à un poussin.

Utilisez un pondoir pour récupérer des oeufs propres afin qu'ils puissent être mis en incubation.

Les oeufs non fécondés seront utilisés en cuisine (omelette, gâteaux,...)

A noter : Avant la mise en incubation et afin d'obtenir le taux d'éclosion maximal, il est conseillé de stocker les oeufs dans une pièce tempérée à l'abri de la lumière et au maximum pendant 10 jours. Pensez à retourner les oeufs deux fois par jours pendant le stockage. Les stations de retournement vous évitent les manipulations

Étape 2 - Déterminer si l'oeuf est fécondé ou pas ?

De l'extérieur, il n'y a aucune différence entre un oeuf fécondé ou pas.

Pour le savoir, il faut mirer l'oeuf c'est-à-dire utiliser un mire-oeuf pour éclairer l'intérieur de l'oeuf et observer par transparence ce qui se passe à travers la coquille. Si l'oeuf est fécondé vous verrez une tâche rouge au bout de 3 jours d'incubation puis des filaments rouge, comme une toile d'araignée, qui apparaîtront au bout de 5 jours.


Vous savez alors que l'oeuf est fécondé et qu'il a de bonnes chances de donner naissance à un poussin.

Étape 3 - La couvaison ou mise en incubation

La poule devra couver 21 jours avant de voir éclore un poussin !

La durée d'incubation est identique dans une couveuse artificielle. Pour devenir poussin, l'embryon contenu dans l'oeuf a besoin de 4 ingrédients :

- de chaleur constante, pour se développer
- d'air, pour respirer
- d'un taux d'humidité adéquat, pour un développement correct de la chambre à air
- de mouvement (retournement des oeufs), pour éviter que l'embryon ne colle à la coquille

Tous ces paramètres sont artificiellement reproduit dans une couveuse

Étape 4 - Le développement de l'embryon

L'oeuf est constitué :

- du vitellus (jaune), soutenu par les chalazes, sur lequel repose le germe si l'oeuf a été fécondé
- de l'albumen (blanc)
- d'une coquille calcaire poreuse
- d'une poche d'air appelée chambre à air située à l'extrémité du gros bout de l'oeuf


L'embryon va se développer jusqu'à devenir poussin en se nourrissant des substances contenues dans le blanc et le jaune de l'oeuf.
Durant cette incubation, l'embryon va respirer grâce aux pores de la coquille : l'oxygène va lui parvenir grâce à un réseau de vaisseaux sanguins qui va se développer jusqu'à atteindre la surface intérieure de la coquille

Peu à peu l'eau va disparaitre et la taille de la poche à air va augmenter pour permettre au poussin, lors de l'éclosion, de respirer davantage et d'avoir suffisamment d'aisance pour le bréchage. Le bréchage étant la première action de perçage de la coquille par le poussin.

Étape 5 - La naissance du poussin

Pendant l'éclosion, il ne faut rien faire.

Il est notamment déconseillé d'aider un poussin à casser sa coquille :

En intervenant trop tôt on risque de provoquer une hémorragie sanguine, l'intérieur de la coquille étant encore abondamment irriguée par des vaisseaux sanguins;
et en intervenant à temps, on va aider un poussin qui n'était pas assez développé pour s'en sortir seul et ce sera donc un poussin chétif qui ne survivra pas.

Il est fortement déconseillé d'ouvrir sa couveuse. Si vous ouvrez votre couveuse, vous provoquerez une chute immédiate de l'hygrométrie et un asséchement de la membrane interne des oeufs. Vous risquez ainsi de condamner les poussins à rester bloqués dans leur oeuf.

Laissez aux poussins le temps d'éclore, même si cela doit prendre des heures.

Observez attentivement le poussin qui vient d'éclore : l'extrémité supérieure de son bec est pourvue d'une petite excroissance nommée "diamant". Ce "diamant" lui a servi à découper sa coquille ... Il tombera peu après l'éclosion.

Étape 6 - Garder les poussins au chaud

Après l'éclosion, maintenez les poussins à 35° C durant 24 heures dans la couveuse (si sa taille le permet) sans boire ni manger. Le poussin a besoin de se reposer, de se sécher et de vider son tube digestif.

Après ces 24 heures, vous placerez les poussins dans une éleveuse, à une température de 35 °C, sur une litière de copeaux secs, ou sur grillage dans une cage éleveuse, à l'abri des courants d'air, en les nourrissant avec de l'aliment spécial poussin et de l'eau propre à volonté dans un abreuvoir spécifique.

A noter: éviter l'abreuvoir trop grand qui pourrait provoquer des noyades et ne pas y mettre de l'eau trop froide pendant les 2 premiers jours.

Pour vous assurer que la température est adéquate, l'observation du comportement des poussins sera le meilleur indicateur:

- Des poussins regroupés au point le plus chaud signifie que la température est trop basse, il faut donc rapprocher l'éleveuse.

- Des poussins qui fuient l'éleveuse signifie que l'éleveuse est trop proche. Remontez la.

- Des poussins qui gambadent et viennent se réchauffer de temps à autre sous l'éleveuse sans chercher à se coller les uns aux autres est un signe que la température est idéale.

La température doit être contrôlée avec un thermomètre et doit baisser progressivement lors des 6 premières semaines : de 35° en semaine 1, puis 32°, puis 28° puis 25° puis 22° ... jusqu'à une température ambiante de 18-19° en semaine 6

Étape 7 - l'installation dans le poulailler

Au bout de 6-7 semaines, vos poussins seront assez grands et résistants pour retrouver le poulailler !

Vos poules commenceront à pondre à leur tour au bout 5 à 8 mois selon les races

UTILISATION DE LA COUVEUSE ET DU MIRE OEUFS

POSITION DES OEUFS DANS LA COUVEUSE : les oeufs doivent être déposés soit à plat sur le côté soit debout avec la pointe en bas.

DUREE D'INCUBATION : La durée moyenne est de 21 jours mais ça peut osciller entre 19 et 23 jours selon la taille des oeufs

TEMPERATURE : La température de la pièce doit être comprise entre 19° et 25 °C en évitant les trop grandes variations La température intérieure de la couveuse doit être à 37,5 °C : il est très important de surveiller cette température régulièrement pour qu'elle soit constante. Avec la couveuse Janoel 10, la chaleur est dispensée par une résistance de 33W régulée par un thermostat précis au 1/10 de degré et à affichage digital. Elle possède aussi un système de ventilation intégré qui permet de répartir uniformément cette température. Pour que la couveuse soit bien stabilisée en température et hygrométrie au moment où vous y placerez les oeufs, il est conseillé de la faire chauffer 24h avant et d'effectuer tous les réglages nécessaires avant d'y déposer les oeufs. Pendant l'incubation, il y aura quelques baisses de température inévitables notamment le retournement ou le mirage des oeufs: cette baisse n'est pas préjudiciable dans la mesure où, lors de la couvaison naturelle, la poule ne reste pas en permanence sur ses oeufs. Par contre, toute hausse de température pendant quelques heures peut entraîner des risques importants tels que des malformations chez les poussins.

TAUX D'HUMIDITE : Du 1er au 19ème jour, c'est-à-dire pendant la période d'incubation, le taux d'humidité doit être d'environ 40 %, il ne doit pas être trop élevé afin que l’oeuf puisse perdre de l'eau et ainsi augmenter la taille de sa chambre à air. Une taux d'hygrométrie trop élevé ne permet pas à l'oeuf de perdre d'eau et la chambre à air ne peut pas se développer correctement. Ce taux doit passer à 65% au moment de l'éclosion, c'est-à-dire à partir du 19ème jour, car l'humidité doit augmenter afin de faciliter l'éclosion du poussin et éviter que la membrane intérieure de la coquille ne se dessèche à cause de la ventilation de la couveuse. Avec une hygrométrie suffisante, la membrane interne n'adhère au poussin. Dans le cas contraire cela l'empêcherait de s'extraire de la coquille. Le volume final de la chambre à air est vital pour le poussin à naître : pour s'assurer que le taux d'humidité est correct pendant l'incubation, il suffit de contrôler le taux avec un hygromètre et contrôler visuellement avec le mire oeuf (voir paragraphe sur l'utilisation du mire oeuf).
Si le volume de la chambre à air est inférieur à ce qu'il devrait être, c'est que le taux d'humidité est trop élevé... et inversement.
Pour assurer le bon taux d'hygrométrie, la couveuse est équipée soit de :

- des réservoirs d'eau à remplir en fonction de la période (incubation ou éclosion) exemple réf 283.0026

- Un module automatique sur lequel vous paramétrez le taux désiré et la couveuse gère seule le taux d'hygrométrie exemple 283.0027

Afin d'éviter les dépôts de calcaire, il est vivement conseillé d'utiliser de l'eau déminéralisée.

Hygromètre à cheveu
24.99€TTC
JE DÉCOUVRE

Hygromètre à cheveu

Fabriqué en Italie
Couveuse automatique River Systems Egg.Tech. 24
Eco-part : 0.50€
179.00€TTC
JE DÉCOUVRE

Couveuse automatique River Systems Egg.Tech. 24

Couveuse automatique Cimuka CT60SH
399.00€TTC
JE DÉCOUVRE

Couveuse automatique Cimuka CT60SH

RETOURNEMENT DES OEUFS DANS LA COUVEUSE : Les oeufs doivent être retournés d'un demi tour au minimum 2 fois par jour entre le 3ème jour et le 19ème jour inclus (matin et soir) Cette manipulation est indispensable pour le bon développement de l'embryon et éviter que l'embryon ne colle à la coquille. Il est conseillé de faire une marque au crayon sur l'une des faces des oeufs afin d'avoir un point de repère pour le retournement (ne pas utiliser un feutre ou marqueur qui pourrait contaminer l'oeuf !)

Il existe des couveuses à retournement manuel, dans lesquels il est n"cessoire de retourner les oeufs à la main, un par un et ce deux fois par jour.

Les couveuses à retournement semi automatique necessitent l'intervantion de l'éleveur mais dispose d'un mécanisme qui permet la rotation simultanée de tous les oeufs.

Les couveuses à retournement automatique sont équipées de moteurs permettant la rotation des oeufs. Avec ces modèles vous pouvez vous absenter quelques jours sans souci.

UTILISATION DU MIRE OEUFS : - Avant la mise en incubation, le mire oeufs peut permettre de déceler si l'oeuf est fêlé. Il ne faut pas tenter d'incuber un oeuf félé.

- Au 3ème jour, on peut commencer à distinguer si l'oeuf est bien fécondé. Au 7ème jour d'incubation, si l'oeuf est fécondé, le mire oeuf permettra de voir les vaisseaux sanguins, signe que l'embryon a commencé son développement (Voir ci-dessous les différents stades de l'incubation en images).

Si on ne distingue rien de tout cela, on dit que l'oeuf est « clair » et qu'il n'est donc pas fécondé
A cette date, on peut aussi s'assurer du bon démarrage du développement de la chambre d'air et donc du bon taux d'humidité dans la couveuse.

- Au 14ème jour d'incubation, on ne distingue qu'une vague forme opaque même si la formation des plumes est terminée
Tout comme au 7ème jour, on peut aussi vérifier le bon développement de la chambre d'air et par déduction le bon taux d'humidité dans la couveuse

- Au 19ème jour d'incubation, on ne voit plus qu'une forme totalement opaque occupant les 2/3 du volume de l'oeuf, c'est le poussin, prêt à commencer le long processus de l'éclosion.

A ce stade, la chambre à air doit occuper idéalement environ 1/3 de l'oeuf.

1000€ en cartes cadeaux à gagner !Je participe !
HAUT